Le Prix de l’Esprit d’entreprendre organisé depuis 8 ans par Acteurs de l’économie – La Tribune et le Centre des jeunes dirigeants d’entreprises de Rhône-Alpes a récompensé  mardi 5 juin à la Chambre du Commerce et d’Industrie de Lyon, en présence de 400 personnalités, 11 parcours entrepreneuriaux qui ont valeur d’exemplarité.

Jérôme Cprix-j-colratolrat s’est vu remettre le prix de l’œuvre collective par un jury composé d’acteurs du monde économique régional et présidé par le neuropsychiatre Boris Cyrulnick. Ce chercheur spécialiste de la résilience[1], témoigne au cours d’un entretien pour le magazine Acteurs de l’Economie N° 67 /Juin 2007 que la réussite entrepreneuriale est toujours une réussite collective. Entreprendre constitue non seulement un levier de construction personnel pour le dirigeant, mais aussi un ressort de mobilisation collective pour l’ensemble des salariés.

Ce prix de l’œuvre collective est la reconnaissance de l’engagement de l’ensemble des acteurs d’ALYNEA pour la qualité des missions réalisées. Etaient invités à la cérémonie les représentants du personnel et les membres du Bureau. A cette occasion, Jérôme Colrat a rendu hommage aux salariés d’ALYNEA qui font preuve de « trésors de patience et d’une finesse d’accompagnement » afin « d’apporter des corrections à des parcours de vie fracassés ».

[1] Entreprenariat et Résilience : pour une expression de la diversité des parcours d’entrepreneurs ; Jean-Marie Bernard, Professeur de leadership et développement personnel : A la base, la résilience est un concept utilisé en métallurgie, c’est la capacité interne d’un matériau à retrouver sa forme initiale après avoir reçu un choc…
En psychologie, c’est la capacité à reprendre un développement malgré les difficultés, l’adversité, la violence, d’assurer la pérennité de sa propre vie. C’est la capacité à retomber sur ses pieds, de garder le cap…
En latin, le verbe resilio ajoute une notion de ressort, de revenir en sautant, la capacité de rebondir après avoir subi le recul du coup.