Le CHRS Cléberg est un établissement en errance puisque, depuis sa création en 2005, les locaux occupés actuellement constituent le troisième site d’implantation. Une stabilité se profile pour lui avec la construction d’un nouveau lieu, rue Richelieu à Villeurbanne.Richelieu2

Dans le cadre du GIE EST Habitat, ALYNEA et le bailleur social Est métropole habitat sont partenaires. Pour rappel, le GIE EST Habitat a été fondé en 2004 et constitue un groupement au carrefour du logement et de l’hébergement. Il rassemble aujourd’hui 4 membres ALYNEA, Aralis, Est Métropole Habitat et Rhône Saône Habitat. Jean-Paul BRET, Maire de Villeurbanne, est Président d’Est Métropole Habitat.

Mi-2015, Est Métropole Habitat entamera des travaux de construction sur un site vendu par l’évêché à la Ville de Villeurbanne. L’objectif prévu est de livrer mi-2017, un immeuble dans lequel s’installera le CHRS Cléberg et 18 logements sociaux. Le CHRS sera constitué de 32 logements, et aura la capacité d’accueillir toujours 70 personnes.

Au Rez-de-chaussée : 15 appartements T1 de 15m2, 100 m2 d’espaces communs (salle à manger, salle d’animation…) et les bureaux de l’équipe du CHRS. Au 1er niveau : 11 appartements, une salle de réunion et le bureau du chef de service. Au niveau 2 : 6 appartements pour les familles et des espaces communs pour elles (animation, soutien scolaire). Les espaces extérieurs : une cour, des espaces verts autour d’un potager.

Ce projet s’installe dans la politique d’humanisation des établissements gérés par ALYNEA afin de favoriser une dynamique de groupe (hébergés, salariés, bénévoles) visant une meilleure qualité de vie et une implication de tous dans celle-ci.

 RIchelieu1

Présentation en 3D (version non définitive) du projet du futur CHRS Cléberg, rue Richelieu à Villeurbanne.

Crédit : BHC Partner
Projet porté par ALYNEA, la Ville de Villeurbanne et Est Métropole Habitat.

Télécharger la lettre d’information n°1 du projet, diffusée par Est Métropole Habitat.

Future implantation CHRS Cléberg rue Richelieu à Villeurbanne_Le devenir de l’église de la Ferrandière_Le Progrès 18/01/15