Loading...

Notre responsabilité sociétale

Pour s’inscrire dans une démarche de responsabilité sociale et sociétale (RS), nous avons fait appel au collectif PhiloJist afin de dresser un état des lieux en matière de RS et nous guider pour l’améliorer.

ALYNEA se situe déjà dans une responsabilité sociétale (RS) par son statut et son cœur de mission. Pourquoi alors s’inscrire davantage dans cette démarche RSO* ?

3 enjeux principaux

En tant qu’association nous sommes acteurs de la société civile et de ce fait engagés à répondre à un enjeu d’actualité concernant le réchauffement climatique, la biodiversité, les dysfonctionnements sociaux et politiques, etc. tous en lien avec le cœur de notre mission : améliorer la situation des plus démunis.
En d’écoule un enjeu éthique : comment concilier exigence et humanisme ? comment répondre au besoin de s’accroître et parallèlement renforcer sa performance

vis-à-vis de ce qui représente l’urgence sociale, tout en répondant au besoin de qualité de service, conserver l’esprit associatif et notre approche humaine du prendre soin ?
Enfin, une démarche RSO va nous permettre de répondre à un enjeu stratégique pour «faire association» : la durabilité de notre développement ne peut se faire qu’au travers d’une approche inclusive avec les parties prenantes internes (salariés, volontaires service civique, bénévoles), de transition (usagers) et externes (financeurs, partenaires, fournisseurs, etc.).

Un développement n’est durable que s’il n’est pas menacé d’effondrement. Le développement durable est bien plus une question culturelle qu’une seule exigence écologiste. Derrière le concept d’environnement s’exprime un ensemble varié de représentations qui n’inclut pas seulement la nature, mais ce qui nous environne au sens large : être épanoui, c’est nécessairement être épanoui par rapport à un environnement, en lien vertueux d’harmonie et donc d’équilibre avec ce dernier.
* Responsabilité sociétale des organisations

Stratégie d’actions RS à ALYNEA

schéma stratégie rso alynea

Vers une culture commune associative autour de la question de l’écologie

Suite à l’audit réalisé auprès des acteurs salariés et bénévoles, la question humaine, notamment à travers la question de la relation aux personnes accompagnées est récurrente et a priorité sur la préoccupation environnementale : il s’agit d’abord de permettre le prendre soin avant de travailler la préservation de l’environnement. La question sociale est l’objectif prioritaire dans la mesure où il est primordial de dépasser les cloisonnements individuels, interindividuels ou collectifs entre les parties prenantes pour faire pleinement association en incluant au mieux les personnes accompagnées.

L’un des leviers d’actions pour mieux agir avec les personnes accompagnées est la collaboration avec des partenaires, ressources précieuses pour étoffer notre offre de service.
La question sociétale est l’objectif secondaire de notre démarche RSO.

Qu’en est-il dès lors de la question environnementale ? Comment ALYNEA peut-elle intégrer l’urgence écologique alors qu’elle doit sans cesse gérer l’urgence sociale et sociétale ?
Cette question est une préoccupation majeure et partagée dans nos esprits.

Cependant, elle n’est pas mise en oeuvre dans la mesure où chacun se sent souvent isolé et impuissant à créer un changement écologique significatif à l’échelle associative. L’environnement est donc un bon contexte, voire un excellent prétexte, pour agir sur la question sociale puis sociétale. Agir ensemble pour l’écologie permettrait de fédérer autour d’envies partagées et de mieux agir ensemble en termes associatifs.
La question environnementale constitue ainsi la porte d’entrée stratégique pour la mise en œuvre d’une démarche RS dans notre association.

2019-02-07T12:02:27+00:007 février 2019|