image-bocalerie solidaire

Quand le zéro-gaspi et le zéro-déchet boostent l’insertion professionnelle.

S’appuyant sur des dynamiques locales, ALYNEA met en place une bocalerie solidaire sur le site du projet urbain de l’Autre Soie porté par le GIE La Ville Autrement.
Dans une démarche d’économie circulaire et sociale, des personnes très éloignées de l’emploi inscrites en Atelier d’Adaptation à la Vie Active, vont transformer des produits, voués à la déchetterie, en plats cuisinés et conservés en bocaux.

CONSTATS

On compte 10 millions de tonnes de déchets alimentaires par an en France. Sur la Métropole de Lyon, cela correspond à :

  • Entre 2.500 tonnes (chiffres Ville de Lyon) et 5.600 tonnes (chiffres Lyon Bio Ressources) de produits des marchés alimentaires
  • 4.5% des invendus récupérés par la Banque Alimentaire du Rhône, soit 250 tonnes dont 20% de fruits et légumes, sont perdus du fait que peu d’acteurs peuvent gérer de grosses quantités de produits bruts, dans un laps de temps court, sans risques bactériologiques.
  • La majorité des bio-déchets est traitée dans le parcours des déchets ménagers et n’est pas ou peu valorisée.
  • Une partie des personnes en situation de précarité, amputent leur budget alimentation par contraintes économiques, développant une sous nutrition ou une mal nutrition récurrente. A ALYNEA, ce sont une partie des personnes que nous accompagnons tous les jours.

UNE NOUVELLE BOUCLE DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE CONSTRUITE EN PARTENARIAT.

Fort de ces constats, ALYNEA s’est rapprochée de structures locales actives sur ces questions : Eisenia, La Banque Alimentaire du Rhône et Récup&Gamelles.

Les objectifs communs sont de :

  • Sensibiliser à une consommation responsable, en récupérant dans un circuit court des produits voués à être jetés auprès des commerçants de proximité, des producteurs locaux, de la banque alimentaire du Rhône, etc.
  • Les revaloriser soit en les transformant en bocaux consignés ou en compost par une méthode simple, naturelle et peu onéreuse, le lombricompostage.
  • Favoriser une économie solidaire en développant une gamme savoureuse et diversifiée de bocaux artisanaux aux qualités nutritionnelles, aux prix bas accessibles à tous.

UN OUTIL D’INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE.

ALYNEA souhaite profiter de ce modèle économique pour former et accompagner vers l’emploi des personnes qui en sont très éloignées, et ceci sur des métiers en tension (restauration et service).
Pour cela, sont prévus la mise en place :

  • d’un Atelier d’Adaptation à la Vie Active (AAVA) restauration.
  • d’un parcours de formation et d’accompagnement social effectué par nos équipes du service Emploi-Formation.

Ainsi, les stagiaires de l’AAVA valoriseront leurs compétences en confectionnant les bocaux, en les servant dans l’espace de restauration de l’Autre Soie ouvert à tous ou en les vendant directement aux clients qui souhaitent les emporter.

UN GÉNÉRATEUR DE NOUVELLES PRATIQUES DE CONSOMMATION ET DE LIEN SOCIAL.

Malgré la sensibilisation au gaspillage alimentaire, les évolutions comportementales restent encore timides. La bocalerie est une réponse collective supplémentaire et rejoint l’esprit d’écocitoyenneté participatif porté par l’Autre Soie.

Participez a la réflexion autour du nom de la bocalerie solidaire. Une boîte à idée est ouverte : l.trontin@alynea.org

Démarrage d’activité en janvier 2020.

Ce projet est élaboré dans le cadre de Home Silk Road.

logo eisenia
Logo BA69