photo_référentes éducatives enfance parentalité-ALYNEA

Après le déploiement dans les foyers d’un accompagnement pluridisciplinaire, cette mise en œuvre est effective désormais dans les services d’accompagnement et hébergement en appartements diffus. Le Service Vers et Dans l’Habitat et le CHRS Régis privilégient de nouvelles professionnalités. Rencontre avec Maud ARNOULD – Référente éducative au CHRS Régis et Camille IMBERT – Référente enfance et parentalité au SAVDH.

Ci-contre : Maud ARNOULD**, Nadège MAKHLOUF,* Agnès FABRE**, Camille IMBERT*
*Référente enfance et parentalité – SAVDH / **Référente éducative – CHRS Régis
Chacune accompagne 25 ménages.

Quelles sont les spécificités de vos postes ?

  • L’accompagnement individuel des enfants via leurs parents sur :
    L’accès et le maintien des droits (scolarisation, santé, culture, loisirs, etc.).
    La protection de l’enfance en lien avec les Maisons de la Métropole.
    L’accompagnement dans la parentalité en lien avec la PMI notamment.
  • L’animation d’actions collectives en essayant de répondre aux besoins. Et ce n’est pas une mince affaire : les personnes se connaissent peu car elles vivent éloignées les unes des autres en appartements. Pour autant elles sont très demandeuses.
    Nous les avons interrogées sur cette question par le biais d’un questionnaire. Il en ressort leur envie de faire partager aux autres familles ce qu’elles savent et aiment faire (cuisine, activités manuelles, etc.).
    Rue Paul Bert, nous avons une maison dédiée aux temps collectifs. Durant l’été, chaque semaine, nous donnons rdv aux personnes pour participer à une activité qu’elles proposent, ou si elles préfèrent, un temps partagé autour d’un café, avec ou sans leurs enfants.
    Nous organisons aussi des actions de prévention (santé, fracture numérique, etc.). Et ponctuellement des sorties de loisirs pour s’aérer et sortir du quotidien des démarches administratives.

Qu’apporte cette pluridisciplinarité de vos équipes ?
Notre pluridisciplinarité apporte un accompagnement sur-mesure : notre mission est d’accompagner les familles dans le cadre de leur projet personnalisé pour in fine travailler les perspectives d’accéder à un logement autonome.
Depuis la réorganisation de nos services, nous nous sommes chacun spécialisés dans un champ spécifique pour être plus efficients et mieux répondre aux besoins des personnes. La coopération dans l’équipe est donc indispensable pour voir l’évolution globale de la situation des personnes.
Sur le terrain, rien n’est figé. Cela nous arrive de travailler en binômes en fonction des problématiques : par exemple, sur les questions de l’habiter (appropriation du logement, entretien, relations de bon voisinage, etc.), une collaboration est possible avec le référent hébergement à l’entrée ou tout au long de l’accompagnement.

Ce que vous aimez le plus dans votre travail ?

  • Créer un sentiment de cohésion et voir les liens qui se créent entre les personnes.
  • Développer les liens partenariaux pour améliorer nos accompagnements individuels.
  • Avoir le luxe de prendre un peu de temps avec certains sur les questions du mieux-être. Quand on est dans la galère le bien-être n’est pas perçu comme primordial. Leur accorder ces temps fait partie de notre travail.