A l’accueil mère-enfant l’Auvent, Hélène Collet, Référente éducative Vie quotidienne et collective, est aussi bénévole au Périscope, scène lyonnaise de musiques innovantes. Avec son équipe et les familles hébergées au foyer, une collaboration s’est construite dans le cadre d’un projet musical avec le duo d’artistes Joubert&Joubert.

Les Rêveries sonores, processus de création d’un univers où enfants, mamans, deviennent tour à tour et selon leurs envies, artisans de sonorités organiques ou artistes aux côtés des frères Romain et Félix Joubert, musiciens formés à l’intervention en structure éducative.

C’est le projet imaginé fin 2019 en partenariat avec avec Alice Rouffineau, chargée d’action culturelle au Périscope, scène de musiques innovantes. Retardées pour cause de crise sanitaire, mais étayées par l’enthousiasme, les Rêveries Sonores ont débuté en octobre puis décembre derniers. Lors de cette première rencontre, mamans et enfants ont été séduits par une démo concoctée spécifiquement pour eux et tout un attirail de création.

Tous créent du son, chantent, écoutent, bougent et développent ainsi leurs capacités d’attention, de mémoire, de coordination, de sensibilité dans une ambiance stimulante et récréative.

Le temps d’accroche est essentiel puisqu’il invite les 25 mamans et enfants à ce cycle participatif, s’inscrivant dans un registre de plaisir, de création et de valorisation.
Hélène Collet – Travailleuse sociale

Eveil et improvisations sonores et musicaux

Felix, percussionniste, se déplace accompagné de son imposant vibraphone aux harmoniques envoûtantes, support idéal à la création musicale, mais aussi à la relaxation (effet garanti auprès des bébés !). Quant à Romain, passionné par les musiques actuelles et l’expérimentation de bruitage, musique électronique, chant, est bardé de micro, perche, casque, ampli, etc.

Les deux frères entourent ainsi les mamans et enfants qui profitent de ce moment ludique partagé pour partir à la découverte sensorielle d’exploration rythmique et mélodique en manipulant des objets ou mobilisant leurs propres instrumentations corporelles.

Restitution polymorphe

Au total, sept ateliers se tiendront d’ici fin mars 2021. Le cadre de l’Auvent, potentiellement celui du Périscope ainsi que des atmosphères extérieures telles que le jardin partagé Gilibert (MJC Confluence) seront propices pour récolter et produire ensemble des sons, au fil des bruitages, chants, histoires… Mi-avril, une résidence des deux frères musiciens au Périscope permettra le montage technique de la création, avant une restitution prochaine espérée en deux concerts et d’une résidence pour les musiciens qui s’occuperont du montage technique, deux concerts sont espérés dans l’une des structures d’ALYNEA et sur la scène du Périscope.
L’œuvre musicale finale sera quoi qu’il en soit mise en valeur par des podcasts immersifs grâce à l’intervention de l’agence media Cheese Naan, accompagnés d’un livret de dessins par l’illustratrice Coline Llobet.
Financement : Métropole de Lyon et Région Auvergne Rhône-Alpes.

image_Rêveries sonores_Alynea_Périscope