Retour d’expérience du dispositif Rue Habitat, aujourd’hui pérennisé par PolyGônes. L’habitat est ici considéré non pas comme une finalité en soi, mais comme un encrage de la personne dans un processus d’accompagnement. 27.09.2018 – Maison du 4 août à Villeurbanne.

Dans le cadre d’un cycle de rencontres organisé par la Métropole de Lyon, sur le thème de l’habiter, et plus précisément ce jour sur le Logement d’abord, ALYNEA est revenue sur cette expérimentation de colocation pour personnes sortant directement d’une vie à la rue, sans passer par un centre d’hébergement collectif.

En présence de nos partenaires, notamment du GIE Est Habitat, qui met à disposition des appartements pour héberger des personnes notamment dans le cadre d’opération intercalaires avant démolition ; de Eisénia, association qui intervient à la Maison du 4 août autour des questions d’éco-citoyenneté et de développement durable par des ateliers collectifs pour les personnes accompagnées par d’ALYNEA.

Sous formes d’ateliers débats, se réunissent pour ces RDV métropolitains, les communes du territoire, ses partenaires institutionnels et associatifs tels que l’État, Action Logement, les bailleurs sociaux, les associations, les promoteurs, les banques, ainsi que les acteurs de la recherche et de l’université.

visuel « Habiter et se Loger : les rendez-vous 2018 » : De Rue Habitat à PolyGônes